L'Ordre du Roy Arthus

L’Ordre très Ancien et très Noble du Roy Arthus a été fondé le 21 avril 1941. Son but était « de promouvoir le développement du véritable esprit universitaire, celui-ci devant se caractériser par la solidarité, le mépris des conventions bourgeoises, le sens de la tradition estudiantine et humaniste et la lutte contre le débraillé » (Codex, Appendice VII, art. 4).

Ordre visant à récompenser ceux qui s’attachent à faire rayonner cet esprit universitaire dans les milieux bourgeois en s’efforçant de devenir de véritables personnalités, il se matérialise par une croix de Malte d’émail blanc, pommelée d’or, centrée d’un écu arabe au heaume d’or empanaché sur champ de sable liseré d’or, pendu à un ruban rouge et blanc. Ce ruban plié en triangle est de couleur rouge aux deux angles supérieurs, blanche au centre et à l’angle inférieur.

La particularité de cet Ordre est que sa grande maîtrise fut conférée au président de l’Ordre académique de Saint Michel en date du 8 mars 1952. Ce dernier reçu dès lors en legs la prérogative de la décerner. Dans les années soixante, de l’apparente absence de statuts résulta un décret, en 1967, visant à pallier cette absence. Toutefois, ce décret fut abrogé par le décret du 26 janvier 1980, après que les statuts originaux de l’Ordre eurent refait surface.

L’Ordre compte quatre classes : Chevalier, Officier, Commandeur et Grand-Cordon. Nul ne peut être promu dans une classe sans être titulaire de la classe immédiatement inférieure. La croix se porte sur le côté gauche de la poitrine. Les Officiers portent une petite étoile d’or au centre du ruban, les Commandeurs en portent deux et les Grands-Cordons trois. Il est à noter que les Commandeurs portent également, au col, la croix supportée par le ruban en collier. Enfin, les Grands-Cordons portent un grand cordon rouge-blanc-rouge de 10 centimètres de largeur en sautoir, de l’épaule droite à la hanche gauche.

Le Grand-Maître de l’Ordre qui n’est autre que le président de l’Ordre académique porte également la croix sur le côté gauche de sa poitrine mais le ruban de celle-ci est garni de quatre petites étoiles dorées. Il porte, au col, la croix surmontée de la couronne royale, supportée par le ruban en cravate. Ce signe distinctif est transmis à son successeur lors de l’intronisation de celui-ci.

L’appendice VII du Codex, décret pris en date du 26 avril 1980 portant statuts de l’Ordre très Ancien et très Noble du Roy Arthus, énumère différentes conditions sine qua non, dont, entre autres, un numerus clausus parmi les étudiants.