Le Comité

L’Ordre est dirigé par un comité de cinq membres (Codex, art. 10), le comité, qui est chargé de sa gestion quotidienne. Le président se retrouve à la tête de celui-ci et est épaulé par un substitut, un censeur, un chancelier et un questeur. Les articles 12 à 16 du Codex décrivent ce qu’impliquent ces fonctions :

  • le président, qui a la direction générale de l’Ordre et dispose de tout pouvoir pour le bien de celui-ci (Codex, art. 12). Dans l’exercice de ses prérogatives, il doit cependant respecter tant le Codex que l’esprit dans lequel il a été rédigé;
  • le substitut, qui est chargé de remplacer le président en cas d’absence. Il dispose alors de toutes les prérogatives qui échoient normalement au président (Codex, art. 13);
  • le censeur, qui est chargé de la discipline des séances: il lui incombe de relever les manquements à celle-ci et, si le président lui en donne l’autorisation, de punir les contrevenants (Codex, art. 14);
  • le chancelier, qui est responsable de l’ensemble de l’administration de l’Ordre: correspondance tant interne qu’externe, tenue des registres des membres, accueil des invités (Codex, art. 15);
  • le questeur, qui est responsable de la tenue des finances et de la perception des cotisations (Codex, art. 16).
  • Les membres du comité sont élus par les bacheliers et les vétérans. Pour être éligibles, ils doivent être membres de l’Ordre depuis deux années académiques au moins (Codex, art. 157). Bacheliers et vétérans sont également éligibles, même s’il est d’usage de préférer les bacheliers pour l’exercice de fonctions.