Decorum

Parmi les traditions de l’Ordre, une grande place est accordée à l’aspect formel des choses, que l’on peut regrouper sous la notion de décorum. Les signes distinctifs des membres, en séance et hors séance, sont très précisément décrits dans le Codex.

Le band :
Les membres portent, lors de toute activité estudiantine ou académique, un band de 110 centimètres de long et de 2,9 centimètres de large, aux couleurs rouge-vert-rouge. Les bachelarii et les veterani le portent sur l’épaule droite, alors que les tyrones le porte sur l’épaule gauche (Codex, art. 82). Le Président porte un band plus large, arborant l’écu de l’Ordre.
Le couvre-chef :
Lorsque les membres portent la toge, ils portent également une bierpet rouge au bord vert, marquée sur le dessus du monogramme or de l’Ordre. Lorsqu’ils sont en tenue de ville, les membres portent leur couvre-chef universitaire ordinaire, généralement la calotte (Codex, art. 80).
La toge :
Lors des séances et cérémonies de l’Ordre (à l’exception des fêtes dansantes), les bachelarii et les veterani (ainsi que les tyrones qui ont passé la cérémonie de prise d’habit) revêtent, outre le band, une toge noire fermée au col, et portant sur la manche gauche un nombre de galons rouges équivalent au niveau atteint à l’université exprimé en années. En dehors de l’Ordre, la toge et la bierpet sont portés chaque fois que le comité le décide (Codex, art. 81 et 87).
Les anciens présidents arborent en outre sur le col de leur toge un liseré rouge de trois millimètres (Codex, Appendice II, art. 14).
La bierzipfel :
La bierzipfel est une médaille marquée à l’avers de l’écu de l’Ordre et gravée au revers du nom de son propriétaire, des initiales ASMO et de l’année de baptême du propriétaire. Elle est traditionnellement offerte au tyro par son parrain lors de son baptême. Tout commilito est tenu de porter sa bierzipfel en permanence. Celui qui manque à cette règle est astreint à une dette d’honneur (Codex, Appendice V).

Les signes distinctifs de fonctions
Selon la fonction qu’il occupe dans la corporation, le membre peut porter différents signes distinctifs :

  • Le président porte un band large arborant l’écu de l’Ordre, ainsi qu’une épée, symbole de son autorité (Codex, art. 79);
  • Les membres du Comité portent à mi-hauteur de la poitrine une médaille d’or recouverte d’une croix échancrée, émaillée de rouge et à bords verts, au centre de laquelle est représenté l’Archange Saint-Michel, attachée à un ruban rouge (Codex, art. 84);
  • Le Maître des bleus porte, attaché à l’épaule gauche, un band bleu de 3,1 centimètres de large. Ce band n’est porté qu’en séance de l’Ordre (Codex, art. 83). De plus, comme le Président, il porte l’épée, symbole de son autorité.

D’autre part, le décorum trouve aussi sa place dans le déroulement même de la séance. A la table du Comité, chaque place est réservée à un membre précis. A chaque place est disposé un velum brodé au nom de la fonction.

L’Ordre dispose également d’un écu unique datant de l’origine de l’Ordre. Il est d’ailleurs dû au propre talent artistique de l’un de ses fondateurs. Il est disposé devant le Président.

Le relief des séances ne serait pas ce qu’il est sans la présence du Cérémoniaire, qui assiste aux diverses activités en portant la masse au monogramme de l’Ordre.

Les membres disposent également chacun de leur chope au monogramme de l’Ordre.